Enoki - Activer la ville durable de demain

Enoki accompagne les acteurs de l’immobilier dans l’intégration d’activités et de services durables dans les quartiers ou dans les bâtiments qu’ils construisent, rénovent ou qu’ils souhaitent valoriser.


Avec son équipe pluridisciplinaire possédant une envie commune d’agir afin de transformer nos villes, Enoki apporte une vision holistique et innovante pour le développement d’usages favorisant la durabilité des modes de vie et la dynamique de quartier.


L'équipe d'Enoki
L’équipe: Nicolas, Baptiste (fondateur), Axelle (fondatrice), Xavier , Loic (fondateur), Daniela

Comment avez-vous eu l’idée de fonder Enoki ?


Axelle: « Enoki est né de l’équipe suisse qui a participé (et gagné !) le concours académique international de maison solaire US Solar Decathlon en 2017. Nous avons proposé une maison, nommée NeighborHub, qui pouvait avoir un impact à l’échelle d’un quartier en fournissant des lieux partagés, des activités et des services de proximité facilitant les modes de vie durables.


Suite à cette expérience, nous voulions aller plus loin que le concours académique, et adapter la proposition afin qu’elle puisse bénéficier aux collectivités, aux acteurs de l’immobilier et surtout aux habitant·e·s des quartiers. C’est là qu’Enoki est né.



Que voulez-vous réaliser avec Enoki ?


Axelle: «Notre mission est de faciliter la durabilité des modes de vie en intégrant de nouveaux usages dans les villes, et plus particulièrement dans les quartiers, afin que chacun.e puisse se rencontrer, se déplacer et consommer de manière durable et locale.


Nous intégrons des alternatives durables et facilement accessibles à tous·tes.

Notre objectif est d’augmenter la consommation de nourriture locale, la réutilisation, le recyclage, le partage, les rencontres entre voisin·e·s et le sentiment d’appartenance à son quartier.


Tout cela, dans le but d’avoir un impact :

● sur le climat, par la réduction d’émissions de CO2,

● l’économie locale, par l’augmentation des échanges locaux,

● et la société, par l’amélioration de la qualité de vie. »


Il est plus facile d’acheter bio et local lorsque la solution se trouve au pied de son immeuble.


Que faites-vous exactement ?


Axelle: « En premier lieu, nous imaginons ce qui peut être mis en place par l’analyse des potentiels et des besoins du quartier. Puis, grâce à nos outils d’évaluation de durabilité, nous définissons quelles actions auront le plus d’impact.


Ensuite nous mettons en place les actions imaginées en étroite collaboration avec des partenaires locaux. Par exemple, nous installons des équipements et aménageons des lieux partagés tels que salles de quartier, jardins partagés ou encore compost de quartier.


En parallèle, nous organisons des ateliers participatifs avec les habitant·e·s pour cibler leurs besoins complémentaires (services, activités, infrastructures), et nous les accompagnons dans leur mise en place.


Nous agissons également sur la mise en place d’une gouvernance locale par la création d’associations de quartier.


Finalement, nous nous retirons gentiment du circuit et nous “passons le témoin” aux habitant·e·s. Ils deviennent dès lors les acteurs de leur quartier et nous nous concentrons sur le suivi des performances de durabilité et la mesure des impacts.





D’où vient le nom Enoki ?


Axelle: « Enoki est le nom d’un champignon. Cet être vivant a la particularité d’être le fruit d’un mycélium, un important réseau souterrain permettant aux espèces de communiquer entre elles. Basé sur cet exemple, notre équipe souhaite créer des symbioses entre le milieu bâti, l’humain et l’environnement.»


Lien LinkedIn

Site internet