top of page

Comment imaginez-vous la Suisse en 2050 ?

Le laboratoire politique ouvert des Vert'libéraux veut façonner activement l'avenir – avec votre soutien et celui de nombreuses autres personnes engagées. Le concept : des équipes organisées de manière autonome développent des idées sur huit questions et les présentent ensuite au public. La pvl lab a été créé dans avec l’objectif de créer un espace pour les personnes intéressées à amener leurs idées et faire part de leurs souhaits.

Nous avons rencontré David Wick, qui dirige le pvl lab depuis un peu plus de six mois. Il a quitté son agence numérique un an auparavant pour voyager en famille. Il se lance aujourd’hui, avec l'équipe du pvl lab, le projet ambitieux "Vision Suisse 2050".



Cher David, l'une des questions de votre projet Vision Suisse 2050 est la suivante :


"Comment gères-tu nos ressources globales en tant que 1 personne sur 8'044'432'328 "?


Mets-tu l'accent sur la contribution individuelle à un mode de vie durable ?

Absolument car il existe de nombreuses initiatives et mouvements politiques internationaux qui tentent de changer les conditions-cadres mais elles restent toujours assez abstraites.


Avec notre projet Vision, nous souhaitons ramener le grand thème des limites planétaires dans le quotidien. Nous avons tous une vie à côté de notre engagement politique, personne ne peut affirmer que sa propre consommation de ressources ne le met pas mal à l'aise. Nous intervenons donc précisément là où l'idéalisme et la réalité divergent. Nous essayons de montrer comment on peut apporter sa contribution. La responsabilité nous incombe toujours en grande partie.

Ne le savons-nous pas déjà tous ?

Sais-tu par exemple comment tes modes de vie et d'habitat pèsent sur les ressources ?

Comment ton emménagement dans un appartement neuf compensera peut-être d'un coup tes années de renoncement aux voyages en avion ?

Ton habitat à la campagne, proche de la nature, ne favorise pas seulement l'étalement urbain, mais a des effets tout aussi négatifs avec la mobilité qui l'accompagne pour aller travailler en ville ? Sais-tu combien de CO2 tu peux économiser en faisant tes courses dans une brocante ou en mangeant un repas végétarien ?

Nous évoluons malheureusement la plupart du temps dans un système écologique et de ressources très opaque - nous ne pouvons tout simplement pas estimer ce qu'il y a dedans et dans quelle mesure. Même si nous le savons, le pas vers le changement individuel - qui va souvent de pair aujourd'hui avec un renoncement matériel - est toujours la partie la plus difficile. Créer de la transparence est donc une base nécessaire pour éveiller et encourager les motivations intrinsèques.

"Toutes les jungles ne nous font pas avancer. Celle de l'opacité fait sans doute défricher beaucoup de jungle naturelle sans le vouloir ".

Revenons à votre projet "Vision Suisse 2050". De quoi s'agit-il ?

En tant que laboratoire participatif des Vert'libéraux, nous croyons en la créativité et l'engagement de la population. Nous voulons donc développer ensemble des idées sur ce que devrait être la Suisse en 2050. Comment nous la souhaitons et comment nous pourrions y arriver. Tous ceux qui s'intéressent à l'un des huit thèmes peuvent participer, qu'ils appartiennent ou non à un parti. Il s'agit pour nous de développer des idées simples, convaincantes et faciles à retenir, qui pourront servir de phares pour les années à venir.

Que proposez-vous aux participants ?

En tant que pvl lab, nous avons des liens avec la politique qui nous permettent d'introduire rapidement et directement les idées. Toutefois, ce projet de vision se concentre beaucoup plus sur la population. Nous voulons diffuser largement les idées et répandre un optimisme activant.

Avez-vous déjà un plan pour y parvenir ?

Nous proposons aux personnes intéressées un "package de démarrage" par thème : il se compose de trois ateliers qui posent les bases du contenu, forment l'équipe et lui permettent surtout de réaliser ensuite le projet de manière auto-organisée. À partir de ce moment, nous, le pvl lab, ne sommes plus là que pour accompagner.

Nous sommes donc très impatients de voir le chemin que les huit équipes vont emprunter.

Vous n'êtes donc pas seulement ouverts aux résultats, mais aussi aux processus ?

Oui, c'est vrai. Et oui, c'est aussi une expérience pour nous. Nous sommes convaincus que c'est cette ouverture d'esprit fera la différence, c'est pourquoi nous nous adressons aussi à votre communauté. Nous apprécions beaucoup la volonté d'engagement et le travail créatif et nous serions heureux si des personnes décidaient nous rejoindre. Il est possible de participer à tout moment et les bonnes idées sont toujours les bienvenues.

Comment vous financez-vous ?

En tant que pvl lab, nous dépendons des BPL Suisse. Comme ce projet est beaucoup plus large et indépendant du parti, nous essayons de financer nos travaux et nos événements par le biais du sponsoring et d'une collecte de fonds unique.

Unique semble soit très prometteur, soit très marketing. Qu'est-ce qui est vrai ?

Certainement le premier. Vous pouvez nous soutenir sur le site ch2050.ch avec une brève déclaration ou une contribution, vous décidez librement du montant et vous recevez en contrepartie une image générée par IA - avec nos directives artistiques et votre déclaration.


Cette image est ensuite publiée sur notre site web sur le thème correspondant, et il y a également un investissement à plus long terme : vous recevez en plus l'image sous forme de NFT (Non-Fungible Token). Vous pourrez la montrer fièrement à vos petits-enfants, en leur disant que vous avez contribué de manière décisive à l'évolution de la société.

28 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page