ACKR - Des mets délicats au lieu du gaspillage alimentaire

En Suisse, 2,6 millions de tonnes de déchets alimentaires sont produits chaque année. Parmi eux, de nombreux fruits et légumes qui ne répondent pas aux normes de vente. ACKR souhaite lutter contre ce problème. Depuis 2020, Fabian et Reto sauvent les fruits et légumes qui ne correspondent pas à ces normes de vente. Ils les transforment en produits savoureux et durables et luttent ainsi contre le gaspillage alimentaire dans l'agriculture



Fondateur ACKR
Reto et Fabian, Fondateurs de ACKR
Que faites-vous exactement ? 


Reto : "Nous sauvons les légumes suisses malformés de l'élimination et veillons, par le biais de la transformation, du commerce et de la distribution, à ce qu'ils soient valorisés. Pour sauver les légumes, nous utilisons des méthodes de conservation qui ont fait leurs preuves. Les conserver dans une décoction de vinaigre et d'épices, les sécher, les pulvériser ou les frire, les possibilités sont très variées. Avec des recettes et le développement de produits par le grand Chef Chris Züger, nous obtenons de délicieux produits composés avec 100% de ces légumes".





Comment avez-vous créé ACKR ? 

Reto : "Fabian est actif depuis longtemps dans la communauté du Foodsharing. Des restes de nourriture sont directement distribués. En discutant avec des chauffeurs, il a appris que de tonnes de légumes passent directement des producteurs à l'installation de biogaz parce qu'ils ne correspondent pas aux normes de vente. Fabian a voulu y remédier, c'est ainsi que l'idée de fabriquer de beaux produits à partir de ces légumes a germé. »


Depuis quand ACKR existe-t-elle ?

Au printemps 2020, nous avons décidé de professionnaliser ACKR et d'essayer d'en faire un modèle commercial. En pleine crise du corona virus, nous avons lancé un crowdfunding qui a été extrêmement fructueux. En août, nous avons emménagé dans un bureau à Oerlikon. Nous travaillons depuis à la concrétisation de notre idée. Le dernier jalon a été est la création d'ACKR SA en décembre 2020, qui existe parallèlement à l'association".


Que souhaitez-vous atteindre avec ACKR ? 

Reto : "Nous voulons continuer à sauver des tonnes de légumes chaque année, en faire de superbes produits et inspirer les gens à mener une vie aussi exempte que possible de foodwaste. Nous voulons montrer que ces légumes sont des ressources précieuses et qu'il est possible de développer un modèle commercial d'avenir à partir de ceux-ci".


    
Qu’est-ce que le succès pour vous ? 

Reto : "Nous sommes des hommes d'action, nous voulons mettre la main à la pâte. Nous mesurons l’impact de nos actions. Combien de tonnes nous avons sauvées ? Combien de personnes ont été actives dans notre communauté ? Notre projet sera un succès lorsqu’il aura initié une réelle diminution du gaspillage alimentaire dans la société et au niveau de l'économie. Nous serions également ravis d'être un employeur stable avec quelques employés".

    

Quels sont vos projets et vos visions ? 

Reto : "Nous souhaitons que l'entreprise puisse s'autofinancer. Nous travaillons pour que de petits investisseurs puissent participer à ACKR SA. Nous avons des nouveaux produits sont dans le pipeline. Notre service de restauration est en phase de lancement. Nous sommes en train de développer nos ateliers et notre travail de sensibilisation sur le gaspillage alimentaire afin de déployer toute notre puissance".


Pour plus d'informations sur ACKR et ses délicieux produits : www.ackr.ch