Eviter, réduire, réutiliser, recycler, repenser



Le projet de créer une société "Une seule planète" nécessite un processus de transformation systémique. Nous devons sortir de la société du jetable, pour aller vers des comportements de consommation plus conscients et durables. Nous avons besoin d'une activité économique régénératrice et nous devons préserver la valeur des produits et des ressources en ralentissant, en réduisant et en fermant les cycles. C'est pourquoi le One Planet Lab encourage ces approches. Nous voulons combiner sobriété et cohérence dans les domaines les plus impactants de notre empreinte écologique: habitat et énergie, mobilité, alimentation et consommation.




Avoid – Eviter

Eviter est toujours la priorité absolue, car rien n'économise autant de ressources que le fait de ne pas les consommer. Bien sûr, il est nécessaire d'accroître l'efficacité, mais à l'avenir, nous avons besoin de stratégies plus ambitieuses qui assureront le succès de notre économie à l'intérieur des limites planétaires. Il est nécessaire que nous consommions la production de manière modérée et sélective. Nous devons redéfinir la prospérité et nous concentrer sur des questions telles que "Ai-je vraiment besoin de ce produit ? A-t-il été produit de manière durable ? La propriété augmente-t-elle de manière significative mon bonheur et mon bien-être ? ».




Reduce – Réduire

La réduction occupe la deuxième place parmi les stratégies d'optimisation. Cela signifie produire moins de déchets et donc réduire la consommation de ressources naturelles. Réduire signifie aussi augmenter l'efficacité : Produire une quantité égale ou supérieure de biens sans consommer plus de ressources. Cela permet de réduire les coûts, d'augmenter la longévité, la durabilité et d'améliorer la réparabilité. Les consommateurs peuvent réduire leur consommation en mettant davantage l'accent sur la qualité d'un bien plutôt que sur les dernières tendances qui évoluent rapidement. C'est ainsi que nous, en tant qu'individus, ralentissons la consommation et réduisons la consommation des ressources. En modifiant les cadres politiques et juridiques, nous pouvons de plus en plus promouvoir cette stratégie de réduction. Les approches possibles comprennent l'introduction d'un cycle de vie minimum des produits ou la promotion de la réparabilité des produits. Il existe déjà un grand nombre d'offres de ce type qui poursuivent des objectifs de réduction dans leur concept de base, par exemple louer au lieu d'acheter, promouvoir le mode de vie "zéro déchets" ou proposer des plateformes de partage.




Reuse – Réutiliser

La réutilisation est le terme utilisé lorsque des matériaux sont réutilisés soit dans la même fonction, soit pour un nouvel usage. De cette façon, nous utilisons les biens le plus longtemps possible avant leur remplacement. Cela permet de réduire la consommation de ressources, la production de déchets, la pollution et les émissions.

Le concept de réutilisation offre de nouvelles possibilités tant pour l'économie que pour les particuliers : Les producteurs économisent sur les coûts d'emballage et de transport. Les consommateurs économisent grâce à la durée de vie plus longue des produits. Des produits de haute qualité rendent les clients plus satisfaits. Les producteurs répondent de manière plus individualisée aux besoins des clients et établissent ainsi un lien plus étroit et plus durable est créé avec la marque. Les offres visant à la réutilisation sont nombreuses et variées : stations de remplissage pour l'eau potable, emballages réutilisables et d'innombrables concepts d'occasion et de recyclage.



Recycle – Recycler

Le recyclage consiste à collecter des matériaux, à les traiter partiellement ou complètement et à les transformer en nouveaux produits au lieu de les brûler comme des déchets. De cette façon, les matériaux restent en circulation le plus longtemps possible. La Suisse est le leader du recyclage par rapport à l'UE. Néanmoins, le volume des déchets en Suisse est en constante augmentation. Selon l'Office fédéral de l'environnement (OFEV), 701 kg de déchets municipaux ont été produits par habitant en 2018.

Le recyclage réduit la demande ennouveaux matériaux et donc la consommation de ressources. Et la pollution de l'air, de l'eau et du sol est réduite grâce à une moindre élimination des déchets.

Mais il y a aussi des inconvénients. Dans la hiérarchie, le recyclage doit intervenir seulement après Éviter, Réduire et Réutiliser : le recyclage peut être très complexe en fonction du produit et du matériau et n'est pas toujours possible. Les conditions cadres existantes rendent parfois le recyclage moins rentable ; par exemple, il est souvent moins cher de produire du nouveau plastique. Les marchandises peuvent également être recyclables, mais le recyclage lui-même nécessite beaucoup d'énergie et entraîne des émissions. Dans de nombreux cas, la qualité des marchandises est également réduite par le processus de recyclage.



Rethink – Repenser

Si la consommation de ressources par habitant dans le monde était aussi élevée que celle de la population suisse, il faudrait trois planètes pour fournir suffisamment de ressources à chacun. Nous n'avons qu'une seule planète - la Suisse doit donc réduire de deux tiers sa consommation de ressources. C'est la seule façon pour nous de contribuer à garantir les fondements naturels de la vie à long terme et de surmonter la crise climatique. La société et l'économie doivent développer une "culture de la durabilité" et une "économie dans les limites de la planète". Pour y parvenir, nous avons besoin à la fois de nouvelles solutions technologiques pour une plus grande efficacité et de nouveaux moyens pour réduire la demande de biens à forte utilisation de ressources. L'augmentation de l'efficacité ne suffit pas à elle seule, car elle entraîne souvent une augmentation de la consommation (effet de rebond). Nous avons besoin de Repenser – une transformation. Afin de faire accepter ce changement fondamental des conditions cadres et des comportements, nous devons développer ensemble des perspectives communes pour notre avenir. Tout en garantissant au mieux la justice sociale. Les pays en développement et émergents doivent également avoir la possibilité d'élever leur niveau de développement. L'objectif est de s'éloigner du modèle économique linéaire actuel. Loin de la chaîne linéaire de l'extraction des matières premières, de la production des biens, de leur vente et de leur consommation, et de leur élimination. Vers un cycle économique fermé et qui respecte les limites de la planète. Ce changement présente à la fois des défis et des opportunités majeurs pour l'innovation technologique, sociale et sociétale.