Une informatique éthique et responsable, est-ce possible ?

Le numérique exerce une pression de plus en plus forte, que ce soit sur l’environnement ou les ressources naturelles. Il induit une réduction inquiétante de notre indépendance et notre sphère privée, et fragilise nos démocraties. Face à ce sombre tableau, itopie informatique, coopérative à but non lucratif basée à Genève, propose des solutions.


Samuel Chenal de chez itopie répond à nos questions :

Comment est née la coopérative ?

Samuel : « Elle a été fondée en 2012 par sept membres, sur la base d'une entreprise individuelle, créée quelques années plus tôt par Maurizio Notarangelo, un informaticien ayant travaillé dans le monde de la réinsertion professionnelle.

Le but était de proposer des services informatiques avec les valeurs de l'économie sociale et solidaire ».


Quel problème constatez-vous ?

Samuel : « Le numérique prend une part de plus en plus importante dans les émissions de gaz à effet de serre (env. 6% des émissions mondiales) et dans la consommation de ressources naturelles non renouvelables. La croissance de ce secteur est tout bonnement ébouriffante (plus de 9% par an d’après le Shift Project).

De plus, les GAFAM, ces géants du numérique, concentrent un pouvoir économique et politique démesuré, fondé sur une exploitation insoutenable des données personnelles, la publicité ciblée et une surveillance de plus en plus généralisée ».

Que fait itopie ?

Samuel : « Nous militons pour une informatique libre, locale, éthique, durable et citoyenne. Nous proposons différents services à notre clientèle, comme la réparation de matériel informatique, la vente d’ordinateurs revalorisés, la création de sites web et l’accompagnement à un numérique plus éthique pour les particuliers et les entreprises.

itopie est également engagée dans l’Économie sociale et solidaire.


Nous nous battons pour renforcer l’économie locale et faisons la promotion des logiciels libres. Nous encourageons la réparation ainsi que le matériel de gamme professionnelle – plus robuste et beaucoup moins sujet à l’obsolescence programmée. Nous menons des actions de sensibilisation sur les risques induits par la concentration des géants du numérique dans le monde.

Notre ancrage local et nos valeurs fortes attirent de plus en plus de membres (plus de 180 en septembre 2022). Ils s’impliquent en prenant une ou plusieurs parts sociales et en participant aux activités engagées de la coopérative.



Ils démontrent ainsi que nos actions font sens et qu’elles répondent aux attentes d’un nombre croissant de personnes, notamment en matière de transition écologique.

Comment y arriver ?

itopie a développé trois axes d’engagement :

• Opter pour la sobriété numérique

• Promouvoir les Communs, les solutions locales et les logiciels libres

• Souscrire à une informatique éthique, sans publicité ni surveillance


Et concrètement ?

Nous pouvons vous aider à vous orienter vers une informatique moins nocive pour l’environnement et la société. Comme dans toute transition, ce processus prend du temps, de l’énergie et chamboule nos habitudes, bien ancrées. Nous proposons également inubo, un nuage informatique éthique, hébergé chez itopie, utilisant des logiciels libres, garantis.

Site web : www.itopie.ch