top of page

Voca – lancer une plateforme pour organiser des assemblées citoyennes en un clic

Voca est un outil en ligne, libre et facilement accessible qui permet de lancer une plateforme pour organiser des assemblées citoyennes, donner de la visibilité aux activités de différents mouvements et s’organiser ensemble dans la durée.


L'équipe de Voca

Guillaume Saunier, Lucien Langton, Xavier von Aarburg, Renato da Silva de Deus, Simon Mulquin et Hadrien Froger


Comment est né le projet et qui se cache derrière ?


Lucien : « Nous travaillons depuis 2018 avec un outil libre « Decidim » pour nous organiser de façon démocratique. En l’installant pour des collectivités publiques et des communautés, nous nous sommes rendus compte qu’il fallait un certain savoir-faire technique.


Nous avons alors créé voca afin de rendre l’outil accessible à tous .Voca permet de publier sa propre plateforme sans savoir-faire technique.


Ce projet à été mené par notre studio Octree basé à Genève.

Notre petite équipe agit à but non-lucratif et s’engage pour la création de communs digitaux pour la transition écologique et sociale. En d’autres termes, nous détournons les méthodes des startups pour créer des applications réellement utiles et engagées, voca est l’une d’elle.»


Pourquoi avoir créé voca ?


Lucien : « Nous sommes convaincus que les mouvements locaux ont besoin de nouveaux outils pour se mobiliser à l’échelle globale face à l’urgence climatique. Ces outils qui permettent de s’organiser ensemble de façon démocratique (civic techs) sont presque tous à but lucratifs et propriétaires sauf un en particulier : Decidim. Voca a pour objectif de rendre Decidim le plus accessible possible pour les personnes sans connaissance technique.»


Comment organiser un collectif du local au global?


Lucien « De nombreuses méthodes existent pour s’organiser ensemble. Beaucoup de ressources peuvent être trouvées en effectuant des recherches sur l’autogestion ou la gouvernance distribuée. En revanche, il n’existe pas d’outil libre, équitable et facilement accessible pour s’organiser à large échelle et en-ligne. Voca offre cette possibilité ».


Logo voca

Que peut-on faire avec voca?


Lucien : « Vous pouvez lancer une plateforme pour organiser vos assemblées citoyennes, donner de la visibilité aux activités de votre mouvement et bien sûr de vous organiser ensemble dans la durée.


Les plateformes publiées par voca permettent de :

  • voter sur des propositions

  • lancer et participer à des débats

  • organiser des conférences

  • tenir un agenda partagé

  • travailler sur des propositions communes

  • gérer des budgets et l’avancement de tâches

  • envoyer des newsletters

  • lancer des initiatives

...et bien d’autres choses encore »!


Comment procéder pour utiliser l’outil voca ?


Lucien : « Vous pouvez obtenir des renseignements sur le projet Decidim en vous rendant sur Decidim.org puis sur voca.city. Si vous pensez que l’outil convient à vos besoins, vous pouvez nous écrire un email à hello@voca.city, nous vous accompagnerons.


Est-ce que libre veut dire gratuit ?

Il faut compter un budget minimum par année pour lancer sa plateforme. Cette somme nous sert à couvrir les frais d’hébergement ainsi qu’à reverser une part à l’association mère Decidim. Tous les frais sont gérés de façon transparente et solidaire, le projet est à but non-lucratif.»


Ceci est un double avantage :


- Avec le temps le prix devient plus accessible pour toutes et tous

- L’outil devient meilleur puisque tout le monde y contribue en retour »!



A qui s’adresse voca?

Lucien : « À toutes les organisations qui ne souhaitent pas soutenir des géants du web (GAFAM) pour s’organiser à large échelle. La liste est longue:


  • ONG

  • mouvements militants

  • coopératives d’habitations

  • syndicats

  • villes

  • quartiers, ...


Des exemples à nous transmettre ?


Lucien :


« Plantaformas :une assemblée de 200 femmes indigènes d’amazonie s’organisant actuellement pour la sauvegarde d e la biodiversité et le respect des droits indigènes.


mkutano.community : la communauté afro-canadienne s’organise sur des questions d’égalité raciale, de justice économique, d’éducation et d’autres sujets d’importance à leur communauté de 25’000 membres.


participate.peoplepowered.org : l’association internationale pour la participation citoyenne et la démocratie directe s’organise sur la répartition du budget, la réalisation des projets et leur règles en gouvernance distribuée ».



Le mot de la fin ?


La coopérative d’habitation ouvrière autrichienne vient d’ouvrir une plateforme pour s’organiser entre voisins à Vienne !

Public money = Public code!


Accès à la plateforme : www.voca.city


Vision de voca

281 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page