Remue-Ménage : “Déplacez vos meubles avant d’en acheter d’autres!”



Repenser son intérieur en utilisant ses meubles et objets de décorations existants, voilà ce qui a inspiré Delphine. Elle propose un accompagnement pour (re)formuler un intérieur proche du lieu de vie idéal dans lequel vous aurez plaisir à passer du temps. Un bon moyen d’agir contre la surconsommation et de favoriser son bien-être.



Comment vous est venue cette idée ?

Delphine : « Je me suis toujours demandé, lorsque j’arrivais chez quelqu’un, comment améliorer son confort en optimisant l’espace existant. Nul besoin de courir les magasins, on a souvent largement de quoi faire chez soi.

J’ai donc décidé de proposer mes services d’accompagnement en conjuguant mes outils issus des domaines du mobilier, de l’architecture et de la décoration d’intérieur ».


Quelle est votre clientèle type ?


Delphine : « Toute personne qui ne se sent plus bien dans son intérieur et qui a besoin d’un regard extérieur pour le réorganiser.

Ce sont souvent des gens qui n’ont pas pris l’habitude d’investir du temps pour personnaliser leur lieu de vie, ou encore des couples qui se font ou se défont, des personnes qui déménagent, etc.


Depuis peu s’ajoutent à ceux-ci des employé-es en télétravail qui doivent concilier vie privée et vie professionnelle dans un même espace ».



Comment ça marche un Remue-Ménage ?


Delphine : « Lors de mes visites, on dialogue, on ouvre la porte des possibles : tout peut être remanié. Chaque pièce peut en devenir une autre, chaque meuble ou objet peut bouger, être tourné, détourné.


Les besoins et envie des intéressé-es me donnent des idées que je leur livre en retour. Libre ensuite aux personnes de les mettre en forme ou de s’en inspirer pour trouver d’autres solutions.


Certain-es auront besoin d’un ouragan de changements, d’autres se contenteront d’un seul objet déplacé qui peut déjà tout changer.

C’est un nouvel élan que l’on offre à son intérieur. Bien sûr, il y a des règles en matière d’aménagement mais c’est ici le bien-être qui prime ».



Delphine : On dit souvent qu’il faut être bien avec soi pour être bien avec les autres, je pense qu’être bien chez soi fait clairement partie de l’équation


Remue-Ménage est dans l’air du temps, non ?


Delphine : « A plusieurs niveaux oui !

J’encourage mes clients à faire avec ce qu’ils ont, ma démarche s’inscrit donc dans une prise de conscience et de responsabilisation.

La recherche de bien-être est à l’origine du concept : réapprendre à réfléchir, s’affranchir des codes de consommation pour retrouver sa créativité ».



En savoir plus : www.remue-menage.ch