top of page

OFFCUT : une solution créative aux défis écologiques de notre époque

En ces temps, où l'utilisation durable des ressources fait l'objet d'une attention croissante, OFFCUT s'est imposée comme une solution créative. Elle s'est donnée pour mission de préserver les matériaux usagés et résiduels de l'élimination et de promouvoir une forme innovante de recyclage en les vendant sur les marchés de matériaux.



exemple de matériaux récolltés

Dans cette interview, Denis vous parle de ses origines, de son développement au fil des ans, de ses défis, de ses succès et de ses objectifs pour un avenir plus respectueux des ressources.


Quelle est votre mission ?


OFFCUT collecte et vend des matériaux usagés et résiduels tels que le bois, le papier, les textiles, qui auraient été éliminés. Les déchets sont ainsi transformés en matériaux. Grâce à ce concept simple et efficace, nous contribuons directement à la réduction des déchets et à la préservation des ressources.


D'où proviennent vos matériaux ?


De nombreuses sections proviennent de l'industrie ou sont des fins de série d'entreprises artisanales. Nous acceptons également des matériaux usagés et consommables propres provenant d'ateliers ou de ménages privés, qui finiraient à la poubelle. Le critère d'acceptation est la possibilité d'une réutilisation créative.


Que se passe-t-il avec ce que vous ne pouvez pas vendre ?


Les matériaux bruts n'ont pas de date de péremption et notre entrepôt est également une surface de vente. Certains matériaux se vendent rapidement, d'autres attendent un peu plus longtemps avant de trouver une utilisation dans un nouveau projet.



Vue de l'atelier avec des rouleaux de tissus

Comment est née OFFCUT?


Elle a été lancée en 2012 par les fondateurs Simone Schelker, Tanja Gantner et Lucas Gross sous forme de projet pilote dans le but d'offrir une solution créative aux défis écologiques.


Comment vous êtes-vous développés depuis le lancement ?


Depuis 2013, le marché de matériaux pour le recyclage créatif existe à Bâle. Avec le soutien du Fonds pionnier Migros, qui fait partie de l'engagement social du groupe Migros, nous avons mis en place une structure de réseau suprarégionale pendant cinq ans à partir de 2017. Chaque marché de matériaux est géré comme une organisation indépendante (franchise sociale). Avec la coopérative OFFCUT, il existe une organisation de réseau nationale à laquelle appartiennent tous les marchés de matériaux. Elle favorise les échanges entre les marchés de matériaux et est responsable du développement commun d'OFFCUT.

Comment le programme de soutien « CE Transition Incubator » vous a-t-il aidés à vous développer ?


En 2019, OFFCUT Zurich faisait partie du programme CE Transition Catalyst. La participation aux événements modulaires et l'accompagnement par un coach ont constitué un soutien important dans la phase de mise en place pour l'élaboration et le développement de notre modèle d'entreprise et de notre structure organisationnelle. Parallèlement, cela nous a permis d'entrer en contact avec d'autres initiatives de la région zurichoise partageant les mêmes idées (Revamp-it, Grassrooted, Einmachbibliothek et autres) et de nous mettre en réseau.


Quels sont les plus grands défis auxquels vous êtes régulièrement confrontés ?


Lors de demandes de dons importantes, nous nous heurtons régulièrement à des limites de capacité logistiques. Nous apprécierions sans doute tous davantage de surface d'utilisation.

Comme les marchés de matériaux ne sont pas encore autosuffisants, un financement assuré pour nos dépenses de personnel et de locaux serait un gran.d souhait.

Démonstration de la réutilisation des matériaux

Nous pourrions ainsi travailler pour OFFCUT indépendamment de revenus supplémentaires.


Comment définissez-vous le succès?


Nous voulons contribuer activement à une utilisation plus consciente et plus durable des matériaux. Tous les marchés des matériaux OFFCUT sont des lieux d'inspiration et des plateformes d'échange pour une réflexion proactive sur les thèmes de la préservation des ressources et de la pensée circulaire.


Quelles sont les réussites que vous avez déjà pu célébrer ?


Cette année, OFFCUT a fêté ses 10 ans à Bâle lors d'une grande fête et d'un marché DIY. Depuis la création d'OFFCUT, un réseau suprarégional a été mis en place et 4 autres sites ont vu le jour : Zurich, Berne, Lucerne et Saint-Gall.

Durant cette période, nous avons pu réintroduire de plus en plus de matériaux dans le cycle des matériaux, avec une portée croissante. Nous vivons nos succès directement dans le contact personnel avec nos clients, que nous avons pu inspirer pour la réutilisation.


Quels sont vos objectifs ?


Pour un avenir respectueux du climat, il devrait un jour être évident de recycler et de réutiliser les matériaux plutôt que d'en acheter de nouveaux.

En tant que modèles tournés vers l'avenir, nous donnons des impulsions orientées vers l'action pour un processus de changement social et nous inspirons un style de vie plus durable.


Quelle est votre vision ?


Nous imaginons un futur dans lequel la population et l'industrie utilisent les ressources disponibles de manière consciente et responsable. Le concept d'OFFCUT serait alors mis en œuvre dans chaque grande localité.


Quels sont les matériaux les plus amusants/comiques/spéciaux déjà récoltés ?


Il y a beaucoup de choses, comme par exemple des vis à os, des couvercles de mayonnaise Thomy, des supports de rasoir, des bouts de doigts en plastique, des autocollants de toutes les couleurs, des tabliers en dentelle, des moules d'emballage en PVC pour la fabrication de suppositoires au mètre, des kilos de vieilles lampes témoins de toutes les couleurs et tailles qu'une femme a collectées pendant des années pour en faire des créations artistiques.




95 vues0 commentaire

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page