top of page

Le bon sens : un projet qui lie la psychologie et l’écologie citoyenne


Dans le cadre de son projet le bon sens, la psychologue Sophie Perdrix propose des services qui offrent des clés de compréhension et des outils de transformation intérieure pour les citoyen.ne.s qui désirent orienter leur vie vers plus de durabilité.



Qui êtes-vous ?


Je suis une psychologue qui chemine pour vivre ses valeurs écologiques et sociales dans son travail. C’est un idéal qui nécessite un engagement fort puisque nous vivons dans un modèle de société utilitariste et individualiste. Ces dernières années, ma conscience des freins et des leviers intérieurs liés à la transition écologique a grandi.

J’ai eu besoin d’intégrer ces questionnements au sein de ma pratique professionnelle.


Quelle est l’histoire derrière votre projet ?


Je me suis posée la question: mon rôle est-il d’aider les personnes à s’adapter à un monde tel qu’il est, même si son fonctionnement est écologiquement destructeur et socialement injuste ?


En d’autres mots, dois-je accepter de contribuer à psychologiser les causes de problèmes structurels ?


Par exemple en proposant aux personnes en burnout d’apprendre à gérer leurs émotions.


Avec mon projet le bon sens, j’ai choisi une voie plus cohérente en adoptant une posture qui favorise une prise de conscience lucide et critique sur les enjeux de notre époque. Aujourd’hui nous sommes très informés des problèmes planétaires mais peu outillés pour penser notre vie en lien avec ces enjeux. Offrir de l’espace à ces questions est salutaire et fertile.


Quels sont vos projets et votre vision ?


On pourrait résumer mon approche par cette question : comment aller bien et engager mes talents pour un monde meilleur ? Ce point de rencontre entre réalisation individuelle et bien-être collectif, je le cherche en proposant différents services d’accompagnement :


  • Du conseil psychologique pour soutenir des particuliers dans leurs choix d’orientation et leurs vécus de personnes écolucides.


Et deux projets collectifs :

  • Les ateliers d’orientation de groupe Slow ta carrière !; pour inscrire sa vie professionnelle sur la voie de la durabilité forte.


  • Une formation réalisante aux enjeux écologiques ; une initiative qui mêle sciences de la Terre et psychologie, pour des cursus de formation plus soucieux des enjeux globaux et orienté vers l’action citoyenne.


Quel est votre devise ?


Le bon sens c’est vivre en cohérence avec notre environnement vital.


Les projets sont accessibles sur le site du bon sens

181 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page