top of page

L’entrepreneuriat salarié – une réponse de choix à la transition économique, sociale et écologique

La société coopérative neonomia propose une solution concrète, moderne et adaptée aux transitions : un entrepreneuriat salarié, éthique et solidaire. Cette solution permet de mettre ses compétences au service des entreprises, institutions et collectivités, d’organiser des activités innovantes en lien avec les transitions, de sortir de la condition d’employé.e, en bénéficiant d’autonomie, de flexibilité et d’agilité amenée par la liberté d’entreprendre..


Jo-Anne Jones Lütjens « rôle communication et membre du cercle d’ancrage de neonomia, coopérative d'entrepreneur.e.s salarié.e.s » répond à nos questions.


neonomia propose l'entrepreneuriat salarié


Comment est née neonomia et quel est son but ?


Elle a été créée en 2016. Les membres fondateurs et fondatrices avaient comme volonté de participer à la transition économique, sociale et écologique.


Leur contribution : créer une structure dédiée à l’entrepreneuriat individuel capable d’accueillir des activités inscrites dans les transitions afin qu’elles ne soient pas freinées par des règles juridico administratives contraignantes et puissent se déployer pour impacter la société.


Séance avec des membres qui ont choisi l'entrepreneurait salarié


Qu’est-ce que la transition économique, sociale et écologique ?


Il existe beaucoup d’interprétations et de définitions possibles de la transition économique, sociale et écologique.


Pour neonomia, notre système économique contemporain est axé sur le profit et l’expansion, ce qui mène inexorablement à un épuisement des ressources et à des trajectoires humaines et sociétales insoutenables.


Les transitions consistent à faire basculer notre économie contemporaine vers une économie où la lucrativité limitée et l’utilité publique des entreprises participerait à la soutenabilité et l’équité vis-à-vis des générations présentes et futures.


Il existe deux évidences face à ces enjeux de transitions :


1) les acteurs économiques ont l’obligation de se réinventer et d’innover


2) les transitions ont nécessairement des répercussions sur le marché de l’emploi :

  • nouvelles compétences/métiers

  • nouvelles formes de travail

  • quête de sens des employé-es

  • licenciements



Choisir l’entrepreneuriat salarié ou le statut d’indépendant-e


neonomia véhicule des valeurs éthiques et en lien avec la durabilité

L’entrepreneuriat individuel et son statut dédié d’indépendant-e sont une réponse de choix, car il permet aux personnes, fortes de leurs idées et bagage de compétences, de mettre en place des activités innovantes en lien avec les transitions.

L’entrepreneuriat permet également de sortir de la condition d’employé-e qui ne permet pas toujours de déployer des valeurs de durabilité au sein des structures. Il offre également l’autonomie, la flexibilité et l’agilité, des conditions à la liberté d’entreprendre nécessaire pour faire face aux transitions.

Pourtant, la précarité du statut d’indépendant en Suisse limite les vocations et bride la création d’activités. Il est jugé précaire puisqu’il ne permet pas l’accès au chômage et que les indépendant-es ne contractent souvent pas d’assurance perte de gain/vieillesse/juridique, trop onéreuses.

La solution à la transition économique, sociale et écologique


La société coopérative neonomia propose une solution concrète, moderne et particulièrement adaptée aux transitions : un entrepreneuriat salarié, éthique et solidaire.


Qu’est-ce que vous offrez concrètement ?


Plutôt que d’obtenir un statut d’indépendant-e, les entrepreneur-es de neonomia sont salarié-es de la coopérative grâce à un contrat de travail. Chaque mandat qu’ils et elles obtiennent est porté par la structure, puis transformé en salaire. Chemin faisant, le droit au chômage est obtenu, un deuxième pilier est garanti ainsi que des assurances professionnelles, pertes de gain et juridiques.


Comment devenir partie prenante de neonomia ?


Les entreprepreneur-es salarié-es de neonomia sont d’office partie prenante de la structure qu’ils et elles co-dirigent et font évoluer avec les autres.


Chaque entrepreneur-e acquière une part de la coopérative qui lui permet de voter, mais aussi d’occuper une place active dans son système de gouvernance partagée.


Le tout se déroule dans un cadre éthique fort, guidé par une charte inspirée de l’économie sociale et solidaire et des principes du développement durable.



« neonomia, allié-es pour entreprendre », pour enfin faire transiter, ensemble, notre société vers plus de solidarité


Pour en savoir plus : https://neonomia.coop/




81 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page