Économie circulaire

De la société du jetable à l'économie circulaire

Notre économie se caractérise par une mentalité du tout jetable. Or, cela a un impact négatif sur l'environnement en ce qui concerne l'extraction des ressources, l'utilisation des produits et l'élimination des déchets. Ce statu quo est décrit comme suit par la fondation Ellen MacArthur : "Nous extrayons des matières premières du sol pour en faire des produits que nous jetons dès que nous n'en avons plus besoin : prendre - fabriquer - jeter. C'est ce qu'on appelle l'économie linéaire, et il faut la changer".



Source : Magazine « l’environnement » de l’OFEV 4/2019 – Rien ne se perd


L'économie circulaire transforme le modèle linéaire en un modèle circulaire. Dans cette approche holistique, l'ensemble du cycle est considéré : de l'extraction des matières premières au recyclage, en passant par les phases de conception, de production, de distribution et d'utilisation.


La Commission européenne décrit une économie circulaire comme une économie dans laquelle la valeur des produits, des matériaux et des ressources est préservée aussi longtemps que possible et la production de déchets est minimisée. Il s'agit d'une contribution essentielle au développement d'une économie durable, à faible émission de carbone, efficace dans l'utilisation des ressources et compétitive.


Source : Magazine « l’environnement » de l’OFEV 4/2019 – Rien ne se perd


Un cycle en réseau au lieu de recyclage

Une économie circulaire n'est pas simplement une économie qui produit moins de déchets parce qu'elle recycle. Les approches d'une économie circulaire sont plus vastes que cela et doivent donc également être intégrées tôt et à grande échelle dans l'ensemble du cycle et au-delà. La transition vers une économie circulaire implique la pertinence de l'économie circulaire dans des domaines supplémentaires tels que, par exemple, le soutien à l’acquisition de compétences, la promotion de l'innovation économique, la coopération et aussi la numérisation.


Quatre Stratégies

Narrowing (réduire) signifie que moins de produits intermédiaires, de composants, de matériaux et d'énergie sont utilisés pour le développement et la production d'un service donné. La production d'un burger végétal en est un exemple. Par rapport au burger de bœuf, l'alternative végétale nécessite moins de surface agricole, d'eau et de CO2 et a donc un impact moindre sur l'environnement. Autre exemple : un emballage plus léger, offrant les mêmes fonctions de protection, mais produit avec moins de matériaux.


Closing (refermer) signifie que le matériel de production et les déchets de post-consommation retrouvent le chemin du cycle économique, soit par recyclage, soit par cascading[1]. Un exemple en est un magasin de vêtements qui invite ses clients à rapporter leurs vieux vêtements déjà usés en leur proposant une réduction sur leur prochain achat.


Slowing (ralentir) signifie que les produits, les composants et les matériaux sont utilisés plus longtemps. Cela est possible en prolongeant la durée de vie des produits ou en les réparant, en les réutilisant ou en les faisant utiliser par plusieurs personnes. Les poêles en fonte, par exemple, ont une durée de vie plus longue que les autres poêles. Ou encore une plateforme qui livre des biens de consommation dans des emballages réutilisables et qui, à chaque nouvelle livraison, récupère les emballages, les nettoie et les réutilise. Au lieu du recyclage classique, il est presque toujours préférable, d'un point de vue écologique, de réutiliser les produits.


Regenerating (régénérer) se réfère à un cycle biologique : tout ce qui est lié aux matières premières renouvelables (laine, légumes, sols, etc.) et qui peut être retourné à la terre de manière propre (c'est-à-dire sans produits toxiques/sans mélange avec des matériaux techniques). Des exemples sont le remplacement des pesticides de synthèse par des pesticides biologiques qui ne sont pas nocifs pour l'homme, l'animal et l'environnement. Ou encore l'utilisation d'énergies renouvelables dans le processus de production.

[1] L'utilisation en cascade est l’utilisation efficace de ressources en valorisant des résidus et des matières recyclées pour l’utilisation matérielle afin d’étendre la disponibilité totale de la biomasse en dedans d’un système donné.




Source : A Tool to Analyze, Ideate and Develop Circular Innovation Ecosystems


Le cadre politique

Une économie circulaire a besoin d'un cadre de soutien - il faut une politique d'économie circulaire qui permette aux acteurs d'innover vers une économie circulaire. En Suisse, Circular Economy Switzerland contribue au débat politique au niveau fédéral, cantonal et communal par des contributions scientifiques, transparentes et accessibles au public. A ce jour, les sept orientations politiques suivantes ont été exposées :

  1. Abandonner la "gestion des déchets" au profit d'approches de gestion des matériaux

  2. Privilégier l'option à plus forte valeur ajoutée

  3. Étendre la responsabilité du producteur

  4. Améliorer la transparence et l'information

  5. Introduire des modèles innovants dans les marchés publics

  6. Rechercher l'intégration politique

  7. Définir des objectifs et des directives et mettre en place des processus multipartites

 

Pour approfondir sur le sujet :

🎥 Vidéos

📃 Articles, études et littérature

🎧 Podcasts


🎥 La chaîne YouTube de la Fondation Ellen McArthur contient de nombreuses vidéos informatives et des interviews d'experts sur le thème de l'économie circulaire.


🎧 Le Podcast «Circular Economy Podcast» de Catherine Weetman.


🎧 Le Podcast «The Circular Economy Show» de la Fondation Ellen McArhtur.


📃 Dans le Magazine « l’environnement » de l’OFEV 4/2019 – Rien ne se perd on en apprend plus sur l'économie circulaire et comment elle peut être bénéfique pour les entreprises et l'environnement.


📃 Le livre blanc de PwC Suisse et du WWF Suisse parle des opportunités de l'économie circulaire par rapport à différents secteurs économiques suisses.


📃 Une brochure de Circular Economy Transition passe en revue les principes, les activités, les modèles d’affaires et les modes de pensée d'une économie circulaire.


📃 L'étude A Tool to Analyze, Ideate and Develop Circular Innovation Ecosystems montre comment mettre en place une économie circulaire.


📃 Les lignes politiques de Circular Economy Switzerland sont expliquées en détail ici.


📃 Dans un livre blanc de sanu durabilitas et digitalswitzerland, on peut en apprendre plus sur les interactions entre la numérisation et l'économie circulaire.


📃 Les notes de transfert de connaissances de sanu durabilitas servent en premier lieu à rendre les résultats du projet de recherche LACE accessibles à un public non scientifique.


📃 Le plan d'action de l'UE pour l'économie circulaire montre comment l'UE entend organiser la transition vers l'économie circulaire.


📃 Le livre de Walter R. Stahel : The Circular Economy. A user’s guide.


📃 Le livre de Miguel Brandão, David Lazarevic et Göran Finnveden: Handbook of the Circular Economy.


Sur Circular Economy Switzerland, on peut s’informer en permanence des nouveautés et des événements concernant l'économie circulaire en Suisse.



Dans le cadre de cet article, nous nous sommes entretenus avec Nils Moussu, responsable de programme économie circulaire, sanu durabilitas.